Comment fonctionnent les télérupteurs : schéma de branchement

Dans l’univers des matériels électriques, il existe de nombreuses formes d’interrupteurs. Parmi les plus connus, on cite souvent les interrupteurs minuterie, va-et-vient, le variateur électronique ou encore les télérupteurs. Ces derniers se présentent comme un type particulier d’interrupteur dont les fonctionnalités s’adaptent à de nombreux usages. Mais qu’est-ce qui fait en réalité leur particularité ? Quelles différences y a-t-il entre télérupteur unipolaire et bipolaire ? Quelles sont les marques de télérupteurs les plus recommandées, et comment procéder les branchements et raccordements nécessaires ? Autant de questions auxquelles vous aurez ici une réponse adéquate.

Qu’est-ce qu’un télérupteur ?

Un télérupteur est avant tout un interrupteur. Il se présente comme un relais électronique ou mécanique qui permet de commander l’éclairage des lampes d’une pièce à l’autre. En d’autres termes, le télérupteur est semblable à un interrupteur va-et-vient. Peu importe où on se trouve dans la maison, il permet d’activer ou de désactiver l’éclairage par simples appuis exercés sur les boutons poussoirs. Le télérupteur relie un point d’éclairage défini à différents interrupteurs dans la maison. Les lettres « TL » permettent de désigner le télérupteur dans le jargon de l’électricité.

En assurant la liaison entre différents interrupteurs, le télérupteur permet de réduire les allers-retours effectués pour éteindre ou éclairer une pièce de la maison. Comme il dispose d’une grande portée, il permet d’agir sur de longues distances. Par exemple, il est très pratique pour allumer ou éteindre les lampes d’une pièce disposant de plusieurs entrées. En définitive, c’est un moyen facile d’adapter son éclairage électrique en fonction de ses besoins.

Les télérupteurs unipolaires et bipolaires

En observant les télérupteurs disponibles sur le marché, on se rend compte qu’il en existe de différentes sortes. Parmi les modèles disponibles, on distingue les télérupteurs unipolaires de ceux qui sont bipolaires.

Le télérupteur unipolaire

Comme son nom l’indique, le télérupteur unipolaire possède un seul pôle, et donc une seule borne. Cette borne unique permet de couper la phase du circuit électrique lorsque les habitants de la maison éteignent les lumières.

Le télérupteur bipolaire

À l’opposé du télérupteur unipolaire, celui bipolaire possède deux pôles, donc deux bornes. En conséquence, quand les lampes sont éteintes, le télérupteur bipolaire permet de couper à la fois la phase et le neutre d’un circuit électrique.

La différence entre les deux types de télérupteurs se ressent au niveau de l’aspect sécurité. En effet, quand il est bipolaire, le télérupteur garantit une plus grande sécurité en permettant d’isoler complètement les appareils électriques d’éclairage.

Les marques de télérupteurs

Avec l’expérience, certaines marques se sont nettement distinguées par la qualité de leurs télérupteurs. On peut citer nommément :

Legrand

C’est l’un des fabricants français de matériel électrique les plus connus. C’est aussi l’un des leaders mondiaux de la vente des appareils et accessoires électriques. Cette marque a su gagner la confiance des particuliers. Ainsi, la qualité de ses produits a eu des échos dans le monde entier. De plus, il est possible de vérifier l’originalité de chacun de ses produits en accédant à son site internet. La société Legrand commercialise des coffrets de communication, des disjoncteurs, des tableaux électriques, des interrupteurs différentiels, des tableaux électriques, des prises électriques, des télérupteurs Legrand, etc. Par ailleurs, les produits fabriqués par l’entreprise sont respectueux de l’environnement.

Schneider

Schneider est un groupe français spécialisé dans la fabrication de matériels électriques. À l’international, il est présent dans pas moins de 100 pays. Il jouit d’une réputation mondiale incontestable. Ces produits sont connus à la fois pour leur grande simplicité, leur haute qualité et leur bonne robustesse. La marque œuvre pour l’environnement durable par son engagement en faveur de la protection de la planète. Ainsi est né le Green Premium, un écolabel par lequel Schneider informe sa clientèle des normes environnementales en fonction desquelles ses produits sont fabriqués. Ainsi, la marque produit des matériels électriques tels que prises, disjoncteurs, coffrets de répartition, inter diff, modules de commande, interrupteurs, télérupteurs Schneider, etc. Grâce à son système embrochable innovant (système XE), l’installation et le remplacement des produits Schneider dans le tableau électrique devient presque un jeu d’enfants.

Hager

Le groupe franco-allemand Hager est un des plus grands leaders européens dans la fabrication d’équipements électriques. Il n’a rien à envier à ses concurrents. La marque dispose de produits électroniques considérables qu’il met dans le commerce. Entre autres, elle fabrique des modules de commande, des disjoncteurs, des coffrets électriques, des télérupteurs Hager, etc. Pour se démarquer de ses concurrents, Hager a mis en place la fixation Quickfix. Cette innovation majeure, brevetée par le géant des matériels électriques Hager, a facilité grandement la pose et le câblage du tableau électrique. Un quart de tour du matériel Quickfix suffit pour une bonne fixation de l’équipement à installer.

Comment brancher et raccorder un télérupteur ?

Le branchement ou le raccordement d’un télérupteur n’est pas une opération bien compliquée. En effet, le principe de câblage télérupteur tout comme le circuit de raccordement se trouve déjà dans le schéma électrique télérupteur. Les quatre phases suivantes sont alors à prendre en compte :

Le branchement télérupteur

Pour effectuer le branchement télérupteur, il faut commencer par mettre l’alimentation électrique générale hors tension. Pour cela, n’hésitez pas à couper le disjoncteur général de la maison. Il est très important de faire chaque raccordement électrique pendant qu’il est hors tension.

Traçage du dispositif et pose des boutons-pressoirs du télérupteur.

À ce stade, vous pouvez tracer le parcours des fils électriques. Ce traçage se fait sur le mur et permet de suivre le raccordement du montage d’éclairage. Si vous disposez d’un télérupteur encastrable, vous pourrez faire le montage dans le mur, sinon il se fera sur des supports en PVC. Ensuite, vous pourrez placer les boutons-pressoirs.

Raccordement du circuit électrique du télérupteur

Cette phase nécessite de brancher le fil rouge pour relier la phase du télérupteur au premier bouton-pressoir. De même, servez-vous du fil rouge pour lier les boutons-pressoirs entre eux. Prenez ensuite le fil orange. Ce fil qui part de la borne A1 du télérupteur doit être relié au premier bouton-pressoir. Partant de là, le fil orange doit rejoindre le deuxième bouton pressoir, ainsi de suite. Après cela, saisissez-vous du fil violet pour brancher les éclairages sur la phase 2 du télérupteur. Prenez enfin le fil bleu pour brancher les éclairages sur la borne A2 (le neutre) du télérupteur.

Raccordement du télérupteur au disjoncteur

La dernière étape consiste à faire le raccordement télérupteur au disjoncteur. Pour ce faire, reliez simplement les bornes 1 et A2 au disjoncteur. Noter qu’il est fortement déconseillé d’installer plus d’une dizaine de boutons-pressoirs avec diodes.

Cet article traite du sujet : télérupteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *