Comment installer une VMC dans une maison ancienne ?

La question de la ventilation revient très souvent lors de la rénovation d’une ancienne maison. En guise de solutions, plusieurs systèmes de vmc (ventilation mécanique contrôlée) sont élaborés. Pour chaque habitat, il y a donc une vmc spécifique qui s’adapte. Tenir compte de ce paramètre vous permettra de faire un choix efficient et l’installation sera beaucoup plus facile. Souhaitez-vous installer une vmc dans une ancienne maison ? Voici ce qu’il faut en savoir.

Quelle ventilation faut-il adapter à une vieille maison ?

Pour les vieilles maisons, les meilleurs systèmes d’aérages sont les VMC à double flux et hygrométriques. En tant que vmc obligatoire dans maison ancienne, ces technologies ont l’avantage d’être moins énergivores et plus sophistiquées. En plus de cela, elles procurent un cadre de vie sain par la qualité de l’air. Aussi, ces deux systèmes d’aérations sont complémentaires et très efficaces.

Pour une aeration maison ancienne, il est préférable de privilégier une VMC double flux hygrométrique. Cependant, les spécialistes suggèrent d’associer une ventilation naturelle à votre vmc. Si votre maison ancienne ne dispose pas de ventilation naturelle, pas de panique ! Suivez simplement les étapes décrites ici pour savoir comment installer une vmc.

Comment installer une vmc dans une vieille maison ?

Pour réaliser la pose d’une vmc dans une ancienne maison, il faut se procurer l’outil adéquat. A priori, les vmc double flux hydrométrique sont idéaux. Cependant, ces prérequis ne suffisent pas pour savoir comment poser vmc. Plusieurs autres éléments sont à observer avant toute installation. Vous devez savoir dans un premier temps ou installer une vmc dans une maison, surtout s’il s’agit d’une vieille maison.

Les endroits à privilégier pour l’installation d’une vmc maison ancienne

Il existe trois critères à prendre en compte pour savoir où installer une vmc dans une maison. Il s’agit de :

  • l’humidité,
  • la vapeur,
  • les odeurs.

Ces trois éléments doivent vous permettre d’identifier les pièces aptes à recevoir une vmc. Ces pièces sont en général plus vulnérables aux problèmes d’aération. Il faut donc les équiper avec les meilleurs systèmes de ventilation.

Comment effectuer une installation vmc de qualité ?

Pour réaliser une bonne installation, faites le choix de votre machine en fonction des réglementations légales. Un débit minimal est à observer avant toute pose de vmc. Cela va dépendre en partie de deux paramètres : le nombre de pièces de votre maison et l’endroit choisi pour l’installation. Un calcul devra être effectué pour apprécier ou mesurer la capacité optimale de votre vmc. Il s’agit simplement de la puissance que devra fournir votre machine pour aérer les pièces de votre ancienne maison.

Si vous souhaitez poser une vmc dans une maison de trois pièces, le débit minimal est de 15 m²/h. Pour un habitat plus grand avec 6 pièces au maximum, prévoyez une puissance d’environ 135 m³/h. Après avoir déterminé sa capacité nécessaire, pensez à installer votre vmc dans les pièces les plus à risques.

En général, il est conseillé de poser votre outil dans les combles en l’orientant plus vers le centre. Cette technique permet de réduire la longueur des gaines. De même, pour les pièces à privilégier, une installation en bat-flanc ou contre le mur serait idéale. Si vous souhaitez installer vmc sans comble, optez pour des systèmes extra-plats. Ils sont faciles à fixer et surtout, disponibles auprès des fabricants. Ils conviennent notamment à tous ceux qui ont des anciennes maisons dépourvues de combles.

En procédant de la sorte, vous facilitez l’entretien et la maintenance de votre vmc maison ancienne. Toutefois, retenez que votre système doit être contrôlé périodiquement pour vérifier son efficacité. De temps à autre, un simple nettoyage peut être effectué par un membre de la maison. Cependant, il faudra aussi penser à une révision complète de l’installation par un expert. Si vous remarquez un dysfonctionnement malgré l’entretien régulier, optez pour le remplacement de votre vmc maison ancienne.

Comment changer une vmc ?

Pour savoir comment changer une vmc, vous devez suivre des règles fondamentales. En effet, une VMC se remplace lorsqu’elle est défaillante ou très ancienne. Dans ce cas, il est recommandé de choisir un modèle récent. Si vous êtes féru du bricolage, vous pouvez réaliser le remplacement par vous-même. Il vous faut simplement quelques outils pour démonter et changer le moto-ventilateur. À l’aide des gaines disponibles, reliez le nouvel appareil à votre système d’aération. Vous devrez dépenser environ 60 Euros pour effectuer vous-même cette tâche.

Cependant, par précaution, il est recommandé de confier la mission à un professionnel. En effet, un expert garantit la qualité de l’installation. Il assure aussi le bon fonctionnement de votre vmc, dans le respect des règles de conformité légale. Bien sûr, ce service a un coût qu’il faut connaître, afin d’être mieux préparé(e).

Quel prix pour l’installation d’une VMC maison ancienne ?

Pour déterminer le cout installation vmc maison ancienne, il faut prendre en compte deux aspects. Il s’agit du volume de logement et du type de vmc. Pour une maison ancienne, un VMC double flux coûte entre 1500 et 5000 Euros. Pour l’installation, il faut compter jusqu’à 8500 Euros. Ce sont les coûts les plus élevés, mais ces modèles restent très bénéfiques pour les anciennes maisons. Ils durent entre 10 et 20 ans et doivent être révisés tous les deux ou trois ans.

Retenez pour finir que l’installation d’une vmc pour vieille maison n’est pas très difficile. Toutefois, pour un travail de qualité, durable et efficace, un professionnel en installation vmc reste le meilleur recours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *