La chaleur sans le poids : pourquoi une couette tempérée est-elle idéale ?

Jan 18, 2023 | Maison

Des accessoires de literie adaptés à vos habitudes et à vos besoins, c’est ce qu’il vous faut pour profiter d’un sommeil réparateur. Cependant, il n’est pas toujours facile de trouver la bonne literie. Vous cherchez une meilleure couette pour retrouver un sommeil de qualité ? La couette tempérée se situe à mi-chemin entre les couettes chaudes et les couettes légères. Elle s’adapte à toutes les saisons, mais contient aussi de nombreux autres avantages.

Qu’est-ce qu’une couette tempérée ?

La couette tempérée garnie en duvet et plumes neufs de canard ou d’oie s’adapte tout particulièrement aux chambres dont la température excède 18 °C. Elle n’est ni trop chaude ni trop légère. Elle se distingue surtout par ses qualités de régulation de température par rapport aux couettes traditionnelles. Très important : la couette tempérée ne convient ni aux zones de froid extrême ni aux frileux en hiver. Elle propose de nombreux avantages par rapport aux couettes traditionnelles. En voici quelques-uns :

Moins de transpiration

La couette tempérée offre une aération qui assure plus de confort grâce à un effet antitranspiration et thermorégulateur. En effet, l’un des avantages de la couette tempérée est d’éviter la transpiration.

Le choix idéal pour les chambres tempérées

La couette tempérée convient aux pièces à la température ambiante, c’est-à-dire comprise entre 18 °C et 22 °C. Vous pouvez dormir avec une couette tempérée si vous avez souvent chaud en dormant ou si vous avez rarement froid en hiver.

Idéal pour l’hiver et le printemps

Si la couette chaude est idéale en hiver et que la couette légère s’adapte à la saison estivale, la couette tempérée convient à la mi-saison. Elle permet de dormir sans avoir ni trop chaud ni trop froid.

couette tempérée boutique couette

Comment une couette naturelle en duvet vous permet-elle d’être confortable toute l’année ?

La couette tempérée en duvet naturel a pour avantage de réguler la température corporelle. Son garnissage emmagasine la chaleur et la restitue pour que vous n’ayez pas froid en hiver. En été, par contre, elle absorbe la chaleur corporelle, l’évacue et régule la température de votre corps en laissant l’air circuler librement. En effet, le duvet de la couette tempérée respire. La couette tempérée absorbe et évacue donc l’humidité du corps pour garantir un sommeil réparateur. Elle permet donc d’être confortable toute l’année.

Les couettes tempérées naturelles conviennent aux personnes sensibles à la chaleur et qui transpirent beaucoup. Un grammage entre 220 g/m² et 250 g/m² est idéal pour les mi-saisons. Il possède un pouvoir de thermorégulation élevée qui permet de s’adapter à ces variations. La couette tempérée laisse le corps respirer et s’adapte à la température ambiante de la chambre pour un sommeil de qualité.

Quels sont les différents types de couettes tempérées ?

On distingue différents types de couettes selon leur taille et leur garnissage. La taille de la couette tempérée qui vous convient dépend de :

  • la dimension du lit,
  • le nombre de personnes,
  • leur corpulence.

Comptez entre 30 cm et 50 cm de débordement pour un maximum de confort. Par exemple, une couette de 200 x 200 cm correspond à un matelas de 140 x 190 cm. On distingue deux types de garnissages pour une couette tempérée. Les matières naturelles telles que le duvet neuf de canard confèrent à la couette plus de légèreté. Elles ont également la capacité d’absorber l’humidité. S’ajoutent à cela leur performance thermique et leur durée de vie. Le garnissage synthétique, lui, est constitué de matières plastiques et non recyclables. Son atout réside dans son côté plus économique.

Il existe aussi des couettes modulables tempérées, à privilégier pour un dormeur qui a constamment froid alors que son partenaire a toujours chaud. La moitié de la couette modulable est chaude, tandis que l’autre est froide.

Comment entretenir votre couette tempérée ?

Pour entretenir une couette tempérée constituée de matières naturelles, il est recommandé de la laver une fois par an maximum, car le nettoyage peut altérer le pouvoir gonflant du duvet. Un lavage tous les 2 mois est par contre nécessaire pour une couette synthétique. Un bon séchage est aussi important. Le garnissage ne doit pas être humide, sinon vous verrez apparaître des taches de moisissures.

Contrairement à la couette synthétique, vous ne devez pas mettre la couette naturelle au lave-linge. Il est préférable de le confier à un spécialiste pour la préserver de l’usure. Secouez et aérez régulièrement votre couette tempérée en dehors des séances de lavage, quel que soit le garnissage.

Note : une couette naturelle peut durer jusqu’à 10 ans, contre 5 ans pour une couette synthétique.

Comment adapter votre literie à la saison ?

Cela peut paraître simple à dire, mais nous avons souvent tendance à privilégier l’épaisseur au détriment de la matière. Choisissez les matières les plus chaudes pour l’hiver. Cela vaut aussi bien pour votre couette que pour votre édredon ou vos oreillers. La flanelle reste la matière idéale pour vous sentir rapidement au chaud.

À l’inverse, préférez les matières plus respirantes en été. Choisissez donc une couette au grammage plus léger. Le lin est un tissu rafraîchissant idéal pour les nuits les plus chaudes. Préférez cette matière pour vos draps, vos taies d’oreillers et votre édredon.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES