Quelques conseils pour les particuliers qui souhaitent faire des travaux d’électricité eux même

Sep 17, 2022 | Travaux

Ne travailler que hors tension

Chaque fois que le mécanicien amateur s’active, la règle d’or s’applique : avant de commencer les travaux, il faut couper le circuit électrique du secteur. Et vérifier ensuite avec l’appareil de mesure prévu à cet effet si la ligne est vraiment hors tension. La sécurité est la priorité absolue lorsque l’on travaille sur des installations électriques.

En cas de doute sur la possibilité de mener à bien le projet sans aide, il convient de faire appel à un électricien. Si vous débutez des travaux d’électricité sur le secteur de Caen, nous pouvons vous conseiller plusieurs entreprises très professionnelles.  Il n’est pas rare que des expériences sur des installations électriques aboutissent à des résultats tragiques. Cela ne vaut pas seulement pour les installations domestiques, dont les électriciens amateurs devraient absolument se tenir à l’écart.

Il n’est pas rare non plus que des dommages importants soient causés lors de la réparation d’appareils électriques et d’outils en raison d’un manque de connaissances. D’ailleurs, les règles de sécurité ne s’appliquent pas seulement aux débutants mais aussi à tout professionnel.

Avant de commencer, il faut donc éteindre l’appareil, le débrancher et retirer le fusible. Contrôler ensuite si les mesures prises ont porté leurs fruits. Il n’est pas rare que la mauvaise protection contre les surtensions ait été désactivée.

L’installation électrique ou l’appareil doit ensuite être sécurisé. Des personnes présentes par hasard pourraient par mégarde remettre le courant en marche. Si des fils sont ouverts, ils doivent être protégés contre l’accès par des personnes non autorisées.

Les interrupteurs FI offrent plus de sécurité

En France, les appareils électriques fonctionnent sur les réseaux domestiques avec un courant alternatif de 230 volts. Le courant circule de la phase au neutre. En outre, un conducteur de protection est posé dans les installations électriques. Celui-ci est en contact avec les parties conductrices des appareils électriques raccordés.

Cela garantit qu’aucun court-circuit ne se produira en cas de défaut de l’appareil. Si un court-circuit se produit malgré tout, le fusible du circuit électrique concerné se coupe.

Toutefois, ce dispositif est quelque peu inerte et la coupure du courant peut être lente. Les experts recommandent donc l’installation d’un disjoncteur différentiel.

Le disjoncteur différentiel intégré dans l’installation domestique réagit dès les plus faibles courants de défaut. En un éclair, le circuit électrique est coupé, il n’y a plus de tension et le risque d’accident est écarté. Il devrait y avoir au moins un interrupteur de ce type à chaque étage de la maison.

La couverture d’assurance est perdue

Les personnes qui mettent la main à la pâte et causent un dommage restent généralement à la charge de l’assuré. En effet, les assurances compétentes refusent de prendre en charge l’affaire en cas de faute intentionnelle ou de négligence.

Dans ces circonstances, le règlement du sinistre tombe régulièrement à l’eau, et ce aussi bien pour l’assurance ménage, l’assurance bâtiment que pour la responsabilité civile privée. En effet, la négligence est reprochée au particulier lorsque la cause du dommage a été provoquée par lui-même en raison d’une manipulation inappropriée.

Qu’est-ce que seul l’électricien peut faire ?

Le professionnel pose et rénove l’ensemble de l’installation domestique. Les travaux sur le boîtier de raccordement domestique lui sont également réservés. Il en va de même pour le boîtier à fusibles. Brancher les lampes, remplacer les prises de courant, raccorder la cuisinière électrique au réseau électrique, la remplacer ou la réparer, tout cela est également réservé à l’électricien.

Quels sont les travaux qui peuvent être réalisé par le particulier ?

Il reste néanmoins un certain nombre de choses que le particulier peut faire lui-même. Il s’agit notamment de toute la planification de l’installation électrique lorsqu’une maison vient d’être construite. Il devrait toutefois coordonner son projet avec l’entreprise d’électricité mandatée. En outre, il peut préparer l’installation, c’est-à-dire percer le mur. L’expert peut ainsi poser les câbles sous le crépi.

En cas de panne de courant, le bricoleur est autorisé à vérifier le bon fonctionnement des fusibles et des interrupteurs différentiels et à les réenclencher si nécessaire. Il est également autorisé à changer les ampoules et à installer une protection pour enfants sur les prises de courant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES

Comment choisir un poste à souder arc ?

Comment choisir un poste à souder arc ?

Lorsque l’on n’ait pas forcément un technicien et qu’on souhaite investir son argent dans du matériel de bricolage, il est toujours important de se renseigner...