Comment faire pousser des patates douces en France ?

Oct 20, 2021 | Jardin

La patate douce est un tubercule très apprécié en France, car elle intervient dans plusieurs recettes dans la gastronomie classique. Pour cette raison, la culture de celle-ci a connu une augmentation exponentielle. Pourtant, il n’est pas toujours aisé de cultiver ce tubercule. La croissance de ce dernier nécessite le respect de plusieurs facteurs. Désirez-vous avoir des patates douces dans votre jardin cette saison ? Découvrez comment faire pousser des patates douces en France.

Quelles sont les conditions nécessaires pour faire pousser les patates douces ?

La patate douce est une plante vivace d’origine sud-américaine, notamment de régions tropicales. Elle séduit plusieurs consommateurs grâce à son goût sucré et très délicat. Celle-ci possède une quantité élevée de vitamines et de sels minéraux et de surcroit le tubercule le plus simple à faire pousser. Toutefois, pour qu’elle évolue normalement, il est indispensable que le potager de votre jardin soit adaptée à la culture de patates douces.

Dans quelle période faire pousser les patates douces ?

Généralement, la culture de la patate douce débute entre les mois d’avril et de mai. A l’inverse des pommes de terre qui nécessite une plantation plus tôt dans l’année car elle sont plus adaptées aux climats européens. Cette période est plus favorable pour les terres dans un climat méditerranéen. Pour la culture sous votre véranda ou en serre, il faut commencer dès la fin du mois de mars. La patate douce étant une plante des régions tropicales, l’exercice sera donc de lui reconstituer son milieu. Cela lui permettra de retrouver ses aises, et ainsi de croître normalement.

Quel climat et température pour la patate douce ?

En dehors du mois de mise en terre, d’autres facteurs peuvent agir sur la croissance de ce tubercule. À cet effet, pour une bonne germination, il est primordial de commencer l’opération en hiver. Pour les cultures internes, l’exposition à la lumière et à la chaleur de votre intérieur constitue également une condition indispensable.

Hormis cela, une température variée entre 20 et 25 °C est requise pour une meilleure croissance. Noter donc que pour bien pousser, les patates douces nécessitent obligatoirement de la lumière, la chaleur et l’humidité.

En savoir plus sur les avantages de créer son propre potager

Quelques méthodes pour faire pousser les patates douces

Il existe généralement deux méthodes pour faire pousser les patates douces dans un jardin en France.

L’utilisation de l’eau pour faire pousser des patates douces

Ici, le but consiste à poser une partie du tubercule dans l’eau afin de permettre la germination. Cela lui permettra aussi de produire des rameaux qui seront ensuite bouturés. Vous aurez besoin pour cette opération d’un bocal ou pot, de l’eau, des cure-dents, une nappe, etc. Premièrement sélectionnez une patate douce turgescente. Ensuite, déposer celle-ci dans le récipient choisi et garder la patate debout avec le cure-dents.

En plus, vous devez ajouter de l’eau dans le bocal pour remplir environ ¼ du récipient. Maintenez le pot à une température de 20 °C minimum et placez-le sous la lumière. Il faut noter que vous devez changer fréquemment l’eau du bocal afin de favoriser la germination. Vous pouvez aussi positionner au fond du pot un morceau de charbon pour garder l’eau plus saine sur une longue durée. Cela vous évite de la changer régulièrement.

L’emploi du terreau pour favoriser la culture des patates douces

Contrairement à l’autre procédé, cette méthode consiste à implanter le tubercule dans un terreau. Ainsi, celui-ci émettra de petites tiges que vous allez bouturer ensuite. Pour ce mécanisme, vous aurez besoin de :

  • un pot ou une barquette percés
  • une soucoupe
  • un peu de terreau
  • un pulvérisateur
  • l’eau et une mini serre.

Pour le faire, il faut remplir le pot de terreau et placer les patates douces dans le contenant. Ces dernières doivent être positionnées sur leur longueur. Ensuite, vous devez recouvrir complètement de terreau les patates. Néanmoins, il n’y a aucun danger si éventuellement le tubercule n’est pas totalement couvert. Une fois cette phase terminée, il faut régulièrement arroser le tout à l’aide du pulvérisateur. Toutefois, avant cela, vous devez déposer tout le contenant dans la soucoupe et recouvrir à la fin avec le couvercle de la mini serre. N’oubliez pas de toujours maintenir l’ensemble dans un milieu chaud, et de l’exposer à la lumière du jour pour favoriser sa croissance.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES

Quand planter des pommes de terre ?

Quand planter des pommes de terre ?

Une plantation de pomme de terre est une forme de bouturage qui se réalise par la mise en terre de tubercules germés. Les pommes de terre sont très simples à...