Comment se faire rembourser une contre-expertise incendie ?

Jan 9, 2023 | Maison

Chaque année, la France connait plus de 83 000 incendies. On estime que 1 français sur 3 rencontre une situation d’incendie dans sa vie. C’est dire à quel point c’est le genre de sinistre qui cause énormément de dommages. Le feu peut détruire votre maison, votre appartement ou tout autre local avec ce qui y est contenu.

Pour se prémunir contre de tels dommages, de nombreuses personnes souscrivent à une assurance habitation ou une assurance professionnelle. Ce contrat donne droit à une indemnisation en cas de réalisation du risque. Néanmoins, il se peut que le montant proposé pour l’indemnisation ne corresponde pas aux attentes du souscripteur. Ce cas de figure donne généralement lieu à une contre-expertise incendie pour réévaluer le prix. Cette contre-expertise peut être remboursée. Voici les étapes à suivre.

Dans quel cas adresser une demande de contre-expertise incendie ?

La survenance d’un incendie est un sinistre que l’assureur doit évaluer afin de proposer une indemnisation suffisante. Cependant, il arrive très souvent que le montant proposé soit inférieur au nécessaire pour réparer les dommages causés par l’incendie. Les compagnies d’assurance ont tendance à réduire le montant de leurs indemnisations pour faire le moins de dépenses possible. En général, les victimes d’incendie se contentent de ces offres. Pourtant, elles ont le droit de contester le rapport d’expertise de l’assurance ainsi que le montant qui a été proposé. Cette prérogative est généralement consignée dans le contrat d’assurance. Dans ce cas, vous avez alors le droit de réclamer une contre-expertise incendie. Pour ce faire, la procédure à suivre se présente comme suit :

  • L’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception à la compagnie d’assurance. Dans cette lettre, il s’agit d’informer l’assureur de la décision de faire une contre-expertise incendie.
  • La recherche d’un contre expert qui sera chargé de réaliser les nouvelles estimations.
  • La notification au contre expert de toutes les informations nécessaires et disponibles pour la réalisation de sa mission.

Ces 3 étapes respectées, le souscripteur n’a plus qu’à attendre le résultat de la contre-expertise. C’est sur la base de ce document que vous pourrez prendre la décision d’accepter l’offre de la compagnie ou non. Le contre-expert est différent de l’expert, car il est issu d’un organisme indépendant. Il sera donc plus porté à défendre vos intérêts. C’est pourquoi il rentre souvent davantage dans les détails que l’expert. Seulement, ce qu’il convient de préciser à ce niveau, c’est que la contre-expertise incendie est aux frais de la victime du sinistre. Puisque, vous êtes responsable de la demande, vous en assumerez la charge.

Quel est le coût moyen d’une contre-expertise incendie ?

contre expertise incendie

Le prix d’une contre-expertise incendie varie en fonction de plusieurs facteurs. Il s’agit des frais liés à la mission, la nature de la mission, les honoraires du contre-expert, etc. Ainsi, le coût oscille entre 800 € et 8 000 €.

Le remboursement de la contre-expertise incendie

En principe, la prise en charge de la contre-expertise incendie est assumée par celui qui la réclame, autrement dit le souscripteur. Cependant, certains contrats d’assurance prévoient dans leurs stipulations une garantie d’honoraires d’expert. Cette garantie consiste à vous rembourser les frais d’expertise. Cela se fait tout de même dans la limite entendue dans le contrat. Dans la plupart des accords de ce genre, les honoraires du contre expert sont assumés dans la limite des 5 % du montant de l’indemnité globale. Ainsi, après avoir vérifié que vous avez droit à faire rembourser, vous pouvez tout simplement vous retourner vers la compagnie après réalisation de la contre-expertise.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES