Quel est le meilleur mode de chauffage pour sa maison ?

Jan 21, 2023 | Maison

L’achat d’un nouveau chauffage est toujours un investissement pour l’avenir. L’offre étant désormais très large, la question suivante se pose avant l’achat : quel est le meilleur chauffage pour moi ? Nous vous présentons les types de chauffage les plus courants et vous indiquons lequel est le meilleur en termes de coûts d’investissement, de bilan environnemental et de durabilité.

Aperçu des types de chauffage

Tout d’abord, il est impossible de répondre de manière générale à la question de savoir quel est le meilleur chauffage pour votre maison. Le choix du bon système de chauffage dépend fortement de vos objectifs et de vos idées personnelles. Les facteurs particulièrement décisifs sont les coûts d’investissement, le bilan environnemental et la viabilité de la source d’énergie.

Chaque type de chauffage dispose de ses avantages et inconvénients propres, ainsi, en dehors des coûts d’installation ou de production, le type de chauffage le plus adapté à votre maison va également dépendre de votre maison, la manière dont elle a été construite, ct…

TYPE DE CHAUFFAGEFONCTIONNEMENTCOÛT D’ACQUISITIONBILAN ENVIRONNEMENTAL (CO2)
Chauffage au gaz        Gaz naturel (fossile)  6.000 – 9.000 €  250 g/kWh
Chauffage au mazout    Pétrole (fossile)    7.000 – 15.000 €    320 g/kWh
Pompe à chaleur          Chaleur ambiante / Électricité    20.000 – 35.000 € (subvention possible)  0-100 g/kWh (en fonction du mix électrique)
Solaire thermique        Chaleur solaire  3.000 – 12.000 € (subvention possible)  20 g/kWh   (en fonction du chauffage secondaire)
Chauffage au bois        Bois  20.000 – 28.000 € (subvention possible)  25 g/kWh
Chauffage électrique      Électricité  5.000 – 8.000 €  500 g/kWh (en fonction du mix électrique)
Pile à combustible       140 g/kWhHydrogène à partir de gaz naturel  > 20.000€  140 g/kWh

A savoir que vous pouvez combiner plusieurs types de chauffage au sein de votre maison, vous pouvez par exemple avoir un chauffage global au bois et avoir un chauffage d’appoint électrique pour votre salle de bain. Ce sont des solutions totalement envisageables en fonction des pièces de votre maison notamment.

Quel est le mode de chauffage le plus économique ?

chauffage solaire maison

Pour de nombreuses personnes, le facteur le plus important lors de l’achat d’un nouveau système de chauffage est probablement le coût engendré. Mais attention : un coup d’œil rapide sur les coûts d’investissement ne raconte pas toute l’histoire. Le choix du chauffage qui vous convient le mieux dépend également des frais courants par an. En effet, sur une durée de plus de 20 ans, c’est justement dans ce domaine que se trouve un grand potentiel d’économies.

Ainsi, certains modes de chauffage comme le solaire peut être relativement élevé lors de l’installation et la mise en place. Cependant, les frais sont amortis sur le long terme, et surtout vous n’avez quasiment plus de dépenses annuelles en consommation d’énergie.

Coûts d’investissement

La fourchette des coûts d’investissement pour un nouveau chauffage s’étend de 3 000 € pour une installation solaire thermique ou un chauffage électrique à plus de 35 000 € pour une pompe à chaleur. Les chauffages fossiles comme le gaz ou le fioul sont à première vue la variante de chauffage la moins chère, mais ils ne sont pas éligibles aux subventions. En revanche, les alternatives écologiques, comme la pompe à chaleur air-eau ou l’énergie solaire thermique, sont subventionnées par l’État dans le cadre du plan de transition énergétique et de rénovation durable.

Cela pourrait vous intéresser poêle à bois vs poêle à granulé

Vainqueurs : le chauffage urbain et le chauffage électrique

Coûts d’exploitation annuels par kwh

Toutefois, le choix du meilleur chauffage dépend tout autant des frais courants. Pour faciliter la comparaison, nous allons voir ci-dessous les coûts annuels en fonction du prix du kWh de chauffage. Pour une maison individuelle typique, on part de 160 kWh de chauffage par mètre carré de surface habitable. Pour une maison individuelle d’une surface habitable de 150 mètres carrés, les frais de chauffage annuels s’élèvent donc à :

TYPE DE CHAUFFAGE        PRIX PAR KILOWATTHEURE  COÛT ANNUEL PAR M²  COÛT ANNUEL D’UNE MAISON INDIVIDUELLE
Chauffage au gaz        14 à 20 cents  22,40 à 32 €  de 2 688 à 3 840 €
Chauffage au mazout        16 ct  25,60 €  3.072 €
Pompe à chaleur            10,5  16,80 €  2.016 €
Solaire thermique**  0 ct  0 €    100 €
Chauffage au bois        15 ct  24 €  2.880 €
Chauffage électrique        42 ct  67,20 €  8.064 €

En termes de coûts d’exploitation annuels, le chauffage à l’électricité pèse particulièrement lourd dans la balance. Mais en 2023, le gaz coûtera également beaucoup plus cher que ses alternatives écologiques. Compte tenu de la hausse des prix des matières premières et de l’introduction du prix du CO2, le coût du kWh pour les modes de chauffage fossiles continuera probablement d’augmenter dans les années à venir.

A noter également que certaines matières premières comme le granulé de bois par exemple ont des prix assez variables qui peuvent donc grandement influer sur le tarif annuel de votre consommation.

  • Vainqueurs : le chauffage solaire, le chauffage aux pellets et la pompe à chaleur.
  • Les perdants : les chauffages à l’électricité et au gaz.

Quel chauffage est le meilleur pour l’environnement ?

chauffage poele maison

Le choix d’une nouvelle installation de chauffage est également un choix pour ou contre un chauffage respectueux de l’environnement. Les combustibles fossiles, par exemple, contiennent une grande quantité de CO2 qui est libérée lors de la combustion.

En 2023, le chauffage aux pellets présente théoriquement le meilleur bilan environnemental. Il faut toutefois garder à l’esprit que le bois, bien que renouvelable, ne peut pas être utilisé sans crainte comme source de chaleur. Parallèlement, le chauffage aux pellets produit une grande quantité de particules fines qui ne sont pas prises en compte dans les valeurs d’émission.

 L’énergie solaire thermique ne produit pas d’émissions en soi, mais ne peut pas couvrir 100 % des besoins en chauffage. Dans ce cas, les émissions de CO2 dépendent de la source de chaleur secondaire (généralement le gaz).

Les pompes à chaleur, en revanche, tirent leur énergie thermique de l’air ambiant à l’aide d’électricité. Avec une part d’électricité verte actuelle d’environ 50 %, ce type de chauffage émet 100 g de CO2 par kWh. Si nous atteignons à l’avenir 100 % d’électricité verte, une pompe à chaleur pourrait même chauffer de manière totalement neutre pour le climat. Dans le cas contraire, vous pouvez dès aujourd’hui alimenter votre pompe à chaleur avec de l’électricité produite par votre propre installation photovoltaïque. Cette combinaison assure un meilleur bilan environnemental dès le premier jour.

Si vous souhaitez continuer à investiguer sur ce sujet, nous avons réaliser un article sur le type de chauffage qui consomme le moins d’électricité. Nous vous présenterons notamment les solutions les plus écologiques pour chauffer votre maison.

Vainqueur : pompe à chaleur et chauffage à pellets (sous réserve)

Quel chauffage est le meilleur pour l’avenir ?

solution chauffage maison

On ne peut pas dire avec certitude quel sera le meilleur chauffage en 2025, 2030 ou 2040. Nous nous risquons néanmoins à regarder dans la boule de cristal et essayons de donner un aperçu. La part d’électricité verte dans le réseau électrique français, les futurs prix des matières premières des combustibles fossiles et les décisions politiques des prochaines années seront toutefois décisifs.

Quelles sont les solutions pour avoir une production de chauffage 100% naturelle ?

Le passage au 100% énergies renouvelables est prévu en France pour 2050. D’éminents scientifiques estiment en revanche qu’une transition mondiale vers les énergies renouvelables est possible d’ici 2030. Si vous optez cette année pour une pompe à chaleur d’une durée de 20 ans ou plus, votre nouvelle installation de chauffage sera neutre pour le climat dans un avenir pas trop lointain.

Comment les coûts vont-ils évoluer à l’avenir ?

mode chauffage maison

Tout comme l’évolution de la part d’électricité verte, les coûts futurs ne peuvent être que prévisionnels. Actuellement, les prix du gaz se situent déjà à un niveau extrêmement élevé. Il semble également relativement certain que les émissions de CO2 seront de plus en plus chères dans les années à venir. Si une tonne de CO2 coûte encore 25 euros en 2023, ce prix doublera dès 2026. De ce fait, les chauffages nocifs pour le climat comme le fioul ou le gaz deviendront encore moins rentables.

Sur le même sujet : changer de chauffage

Les pompes à chaleur ou les chauffages électriques dépendent en revanche du prix du kWh du réseau électrique public. Celui-ci devrait également augmenter, mais pas aussi rapidement que le prix du CO2. Étant donné que les pompes à chaleur ne tirent qu’un quart de leur énergie de l’électricité, la hausse des prix se fera encore moins sentir ici.

Gagnants : pas exactement prévisibles. Perdants : les chauffages fossiles

Cas particuliers pour la pompe à chaleur, le chauffage à distance et le chauffage à pellets

Il existe de nombreux arguments en faveur de chacun de ces trois types de chauffage. Mais il existe également des cas où ils ne sont tout simplement pas envisageables.

Pour un chauffage urbain, un raccordement au réseau de chauffage urbain est indispensable. Si ce n’est pas le cas, ce type de chauffage ne peut pas être envisagé. Si l’on est prêt à accepter les coûts élevés d’un chauffage à pellets, il faut tenir compte de l’espace relativement important nécessaire. Avec une surface au sol d’environ 6 m², le chauffage à pellets ne trouve pas sa place dans n’importe quelle cave. Alors que la pompe à chaleur est le meilleur chauffage (et le plus populaire en 2023) dans les nouvelles constructions, elle ne peut chauffer de manière rentable dans les bâtiments anciens que si l’isolation thermique est bonne.

Conclusion : quel est donc le meilleur chauffage pour une maison ?

Comme nous l’avons déjà mentionné au début, il n’est pas possible de donner une réponse générale à cette question. Le chauffage qui vous convient le mieux dépend beaucoup de vos objectifs et de vos souhaits personnels. Toutefois, compte tenu du changement climatique, de l’explosion actuelle des coûts et de l’augmentation du prix du CO2, l’époque des chauffages fossiles semble révolue. Les chauffages modernes comme la pompe à chaleur air-eau sont certes encore plus chers à l’achat. D’autre part, l’investissement est encouragé par l’État et s’avère rentable sur toute la durée de vie grâce à des coûts d’exploitation réduits.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES