5 solutions pour facilement décaper ses volets en bois

Le décapage de vos volets est une étape nécessaire à la rénovation d’une maison lorsqu’ils sont faits en bois. Il consiste à restaurer les volets tout en se débarrassant des couches de peinture qui y sont présentes. De nombreuses solutions peuvent vous permettre de décaper vos volets en bois. Découvrez 5 des plus simples à mettre en application.

1 – Le ponçage

Cette option de décapage est manuelle. Pour décaper manuellement vos volets, vous pouvez vous servir de vos mains. Notez que cette solution ne garantit pas la préservation du bois. Si elle ne vous convainc pas, vous pouvez utiliser un outil plus pratique, en l’occurrence une ponceuse. Il vous faudra également des lunettes de protection ainsi qu’une balayette. Si vous n’êtes pas habitué à effectuer ce type de travaux, il est recommandé d’opter pour une ponceuse à patin ou à disque qui est plus pratique et moins agressive qu’une ponceuse à bande.

Pour décaper manuellement votre volet en bois, vous devez procéder étape par étape pour obtenir un meilleur résultat. La première étape consistera à utiliser le grain le plus gros de la ponceuse pour décaper le bois en veillant à aller dans le même sens de coupure du bois. Le grain moyen pourra par la suite être utilisé pour affiner le nettoyage du bois. Vous pourrez enfin vous servir du grain fin de l’appareil. Pour achever votre travail, utilisez la balayette pour nettoyer les débris issus de votre ponçage. Vous pouvez toutefois vous passer de le faire, si un système d’aspiration est intégré à votre modèle de votre ponceuse.

2 – Le décapage thermique

Le décapage thermique fait intervenir un outil simple qu’est le décapeur thermique. Cet appareil produit un air brûlant qui sera mis en contact avec la surface de votre volet en bois. Bien que cette méthode soit simple à appliquer, il est recommandé de faire attention lors de sa mise en application. Pour cela, protégez vos mains avec des gants anti-chaleur et votre système respiratoire avec un masque. Aussi, le décapeur peut facilement brûler la surface du bois et altérer sa teinte d’origine. Si vous désirez préserver la teinte de vos volets en bois, vous devez donc faire attention dans ce sens.

Pour utiliser le décapeur thermique, vous devez placer l’appareil non loin de votre volet en bois. Il faudra prévoir une spatule qui vous servira à gratter les débris issus de l’opération. Il s’agit ici de la peinture ou du vernis qui aura fondu. Veillez cependant à ce que l’air brûlant ne demeure pas trop longtemps sur la même zone, au risque d’entraîner son noircissement. Il convient de préciser que le moment de grattage peut varier selon le type de peinture appliqué sur le volet. Il peut donc se faire à chaud ou à froid.

3 – Le décapage à la soude

Le bicarbonate de soude est connu de tous pour son efficacité dans le ménage. Ce produit des plus accessibles peut également vous servir pour décaper vos volets en bois. C’est l’une des solutions les plus simples et les moins dangereuses pour nettoyer ces derniers. Si cette alternative est celle que vous envisagez d’appliquer, sachez qu’elle est plus adaptée aux volets en bois récents. Son action décapante est plus lente et nécessitera plusieurs applications, si les couches de peinture sont nombreuses.

Pour décaper vos volets, vous pourrez utiliser de la soude diluée ou pure. Dans le cas où vos volets ne sont pas vraiment grands, un simple chiffon peut suffire à l’application du produit. Suite à 10 ou 15 minutes d’attente, vous devrez rincer généreusement les volets de sorte à faire partir toute trace de soude. Avant d’opter pour ce type de décapage, assurez-vous qu’il convient au type de bois de fabrication de vos volets. Certaines essences telles que le chêne ou le châtaignier ne supportent pas ce type de traitement.

4 – Le décapage chimique

Ce type de décapage nécessite l’utilisation d’un solvant qui est un produit chimique contenant des éléments nocifs pour l’organisme. En raison de sa nature, le procédé est donc dangereux pour votre santé. Les solvants utilisés sont fabriqués avec des produits qui leur confèrent une très grande efficacité pour faire partir la cire ou la peinture. Si en dépit de son caractère dangereux, vous désirez essayer cette méthode, il est impératif de prendre certaines précautions pour votre sécurité.

Vous devez en premier lieu vous procurer un masque et de vous rendre en extérieur pour effectuer le décapage. Vous pourrez ensuite appliquer le produit sur votre volet en couche abondante. Le solvant pourra ainsi faire cloquer la peinture. Vous pourrez alors la gratter à l’aide d’une spatule. Une fois que toute la peinture est enlevée, il faudra rincer le volet avant de procéder à un nettoyage à l’alcool.

5 – Le décapage au vinaigre blanc

Si vous tenez à utiliser une solution écologique pour décaper votre volet en bois, en dehors de la soude, vous pouvez vous servir du vinaigre blanc. Cette alternative est très simple et ne vous demandera pas de compétences particulières. De plus, le vinaigre blanc est l’un des produits les plus accessibles du marché. Pour un tel décapage, il vous faudra mélanger le vinaigre avec de l’huile. En vous servant d’un chiffon propre de préférence, vous viendrez ensuite appliquer le mélange sur les zones que vous souhaitez décaper

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *